SOLITUDE

Ah, combien de temps s’est écoulé depuis que j’ai dit

pour la première fois, entre larmes et sourires,

“maman!”.

J’ai appris d’elle ce que je sais et ce que j’ai

donné à mes enfants.

Et penser qu’après tant de sacrifices faits pour eux

ils ne sont rien de plus qu’une taxe supplémentaire maintenant

sur le salaire.

Je sais que j’ai le Seigneur, mais je ne peux pas

continuer sans l’affection de mes proches.

Tout ce dont j’ai besoin, c’est d’un sourire, d’un câlin;

les enfants et petits-enfants près de moi, même juste pour un instant,

ils me rendraient la foi, la joie, l’espérance,

après cette longue vie, de parvenir à Jésus-Christ

Notre Seigneur, comme j’ai toujours prié.

Et en attendant je dirige mon regard attentif avec un

chapelet du Saint Rosaire à la main, vers la porte

d’entrée, en espérant qu’un jour mes prières

seront réalisées.

J’ai confiance en toi mon Seigneur.

Info

Langues : Français. post_translations : pll_5d45a2350410d. Tematiche : Prière, Amour, et Alliance. Categorie : POÈMES.

section-icon

"E poi un giorno la luce, il pianto, non di sofferenza, ma quasi di commozione..."

Invia la tua Testimonianza